Un Waterloo américain made in Afghanistan?

logo

Télécharge le PDF:

Scaricare PDF

Luc Thibault, juillet 2021

Le 2 juillet 2021, les troupes américaines ont quitté la vaste base aérienne de Bagram. Cette retraite représente la débâcle provoquée par 20 ans de guerre et d’occupation américaines. Bagram a été abandonné au milieu d’une déroute sans précédent, infligée aux forces de sécurité afghanes par l’insurrection talibane. En l’espace de quelques semaines, les talibans ont envahi environ un quart des districts du pays, en plus des territoires qu’ils contrôlaient déjà. Les soldats gouvernementaux leur ont remis les bases et les stocks d’armes fournis par les États-Unis et, dans certains cas, ont rejoint les combattants islamistes. Plus de 1.000 soldats gouvernementaux ont traversé la frontière nord-est de l’Afghanistan, se réfugiant dans l’ancienne république russe du Tadjikistan afin d’échapper aux combats. Cette déroute, qui semble confirmer le pire scénario élaboré par les services de renseignement américains, selon lequel Kaboul pourrait tomber dans les six mois suivant un retrait des États-Unis, a déclenché à Washington une querelle de plus en plus âpre sur le thème de «qui a fait perdre l’Afghanistan». (Continuer à lire…)

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s